Accueil | A propos | Méthode PsychoMarketing | Ressources | FAQ

Accès membres

PsychoMarketing : la méthode que vous auriez voulu avoir avant 

Commencer par soi

 
En marketing traditionnel, on se donne un point d'honneur à commencer par le client. A le connaître et à le comprendre.

Très louable, certes, mais c'est oublier que nous, marketeurs, sommes humains. Nous avons nos biais cognitifs et nos troubles de la perception. 

C'est pour cela qu'en PsychoMarketing, on commence par bien se connaître, à identifier ses propres biais perceptuels, pour ensuite approcher le marché (l'Humain que l'on veut persuader) avec plus de clairvoyance. "Connais-toi toi-même" avait dit Socrate. 

Pourquoi il ne faut pas s'arrêter au tunnel de vente ou à l'entonnoir de conversion

 

Oui, l'entonnoir (funnel) ou tunnel de vente fonctionne. Mais il est incomplet.

D'une part parce qu'il n'exprime que l'acquisition. Et d'autre part parce qu'il représente la mauvaise partie du problème : l'exclusion de prospects qui ne convertissent pas.

La méthodologie du PsychoMarketing s'appuie sur une spirale qui exprime une relation croissante avec un prospect qui devient un client régulier et le chiffre d'affaires généré qui augmente proportionnellement.

Rejoindre le cercle des PsychoMarketeurs

Du marketing basé sur le cerveau, pour des cerveaux

 
C'est toujours un cerveau qui décide. C'est la raison pour laquelle on s'appuie, en PsychoMarketing, sur ce que la science nous apprend des mécanismes cérébraux : comment les gens perçoivent, décident et agissent.  

On peut ainsi modeler la perception, influencer les changements et guider subtilement les choix. Et cela fonctionne sur les humains avec la certitude de l'impact d'un sourire, qui produit toujours le même effet ou la gravité terrestre qui exerce une attraction terrestre universelle sur tout ce qui habite notre planète. 

Devenir influent

Réhabiliter la rétention et générer des inconditionnels


On dit que cela coûte jusqu'à 5 fois plus d'acquérir un nouveau client que de retenir un client existant. 

Vous perdez donc cinq fois plus lorsqu'un client existant vous quitte que lorsqu'un nouveau client potentiel refuse votre offre. Et puisque l'aversion d'une perte est psychologiquement bien plus importante que la perspective d'un gain potentiel, vous avez saisi l'importance de la rétention.

L'approche du PsychoMarketing consiste à ravir ses clients et à les choyer pour en faire des fans loyaux et inconditionnels. 

Connaître la méthode

Tout est codifié, systématisé dans la méthode PsychoMarketing

Pour que vous puissiez commercialiser vos propres produits, lancer votre propre entreprise, créer des campagnes efficaces et des messages incitatifs grâce une panoplie d'outils éprouvés et sans précédent.

Je veux essayer